Mes livres et moi


Encore un peu de magie svp! Harry Potter et la coupe de feu (4) , J. K. Rowling

                         Trop âgée pour savourer une ultime fois ces lignes destinées à un jeune public? L'art de J.K Rowling est de pouvoir toucher l'âme de ses lecteurs dès les premières phrases. 

L'intrigue ne s'essoufle pas. Chaque ligne vous transporte dans un imaginaire mêlé de réalisme et de fantaisie. Paradoxalement, l'auteur vous ramène vers cet enfant que vous ne regardiez plus, blotti au creux de vous. Le temps passe, les obligations s'enchaînent et nous le faisons taire. Parfois même, dans les cas les plus critiques, nous le faisons disparaître.

La narration de ce tome 4 est très soutenue. 700 pages et pourtant aucune lenteur, chaque ligne, chaque paragraphe, chaque chapitre enrichit l'univers de cette immense fresque. 

Chaque page véhicule des valeurs fortes: l'amour, l'amitié sincère, la loyauté, le devoir de mémoire, la confiance, la détermination et le courage...

Parfois, la détresse, la solitude, l'isolement, la déception, le découragement mais aussi la perte, le manque, le deuil  atteignent les personnages.

C'est aussi cela la vie;  - et J.K. Rowling l'expose avec vérité à ses jeunes lecteurs.

La réponse apportée par l'autrice est si positive qu'elle redonne espoir et foi en l'humain. 

Le chapitre 31 m'a particulièrement émue car il révèle la profonde intégrité de deux personnages forts de ce tome. Ce passage est des plus lumineux.

Finalement, ce volume renvoie l'idée que nous nous définissons par nos actes. Nous sommes parfois animés de sombres pensées mais ce sont les choix que nous faisons qui comptent.

J. K. Rowling transmet ainsi sa bienveillance à chaque jeune lecteur, lui permettant l'acceptation de ses erreurs et de ses pensées parfois négatives.

Un discours du modèle "Dumbledore", représentant du monde adulte dans ce qu'il peut offrir de plus expérimenté, de plus sage viendra clore ce tome.

"Les différences de langage et de culture ne sont rien si nous partageons les mêmes objectifs et si nous restons ouverts les uns aux autres". 

Je pense sincèrement que la jeunesse applique ce précepte avec spontanéité et aisance. Est-ce si évident pour le monde dit "adulte"?

La littérature jeunesse rappelle l'essentiel avec simplicité. Cet essentiel, nous le prenons pour acquis, nous l'oublions. L'actualité nous le démontre au quotidien.

Alors, replongeons-nous avec bonheur dans les oeuvres de littérature jeunesse. Lisons avec nos enfants, avec nos jeunes.

Partageons ces moments de réflexion, de doute, de crainte, de bonheur et d'humour.

Lisons ensemble, à voix haute. Relisons pour nous-mêmes les oeuvres qui nous ont touchées lorsque nous étions enfants.

Ecoutons ensemble les mots qui dansent sur le papier.

Assoupissons-nous,  le livre ouvert et laissons notre imaginaire s'envoler.

La lecture est magique, infinie, puissante alors pour ces fêtes de fin d'année, si vous le pouvez, offrez un livre "jeunesse" aux âmes d'enfants qui se reconnaissent encore mais surtout à celles qui se sont perdues.

Répandez votre magie!

Joyeux Noël à tous!

 

22/12/2020

C. Schreyer